Marie Madeleine en provence

Clébert Jean-Paul

Notre époque valorise les itinéraires spirituels, les chemins du sacré. On marche beaucoup, à travers les livres, sur les pas de Jésus, de Marie, de Jeanne d'Arc… On ne s'arrête peut-être pas assez sur l'osmose qui se fait entre
Lire plus...
Notre époque valorise les itinéraires spirituels, les chemins du sacré. On marche beaucoup, à travers les livres, sur les pas de Jésus, de Marie, de Jeanne d'Arc… On ne s'arrête peut-être pas assez sur l'osmose qui se fait entre l'environnement et la méditation. Il faudrait mettre en évidence une géomystique, complémentaire de la géopétique. L'histoire qu'on nous propose de la vie de Marie Madeleine dans la Sainte-Baume est un exemple significatif de cette cohérence absolue entre la pénitente et la montagne. La Sainte-Baume, sans Marie Madeleine, n'est qu'un parc naturel. Marie Madeleine n'a pas choisi la Sainte-Baume. 'On' l'a choisie pour elle. Et la montagne l'a accueillie, acceptée, s'est prêtée à son retirement et l'a confortée dans sa pénitence. La Sainte-Baume n'est pas un musée. C'est un sanctuaire. Un lieu géographique qui devient un espace sacré, chargé d'une force tellurique. En s'enfermant dans le silence, après avoir si longtemps prêché, Marie Madeleine donne la parole à la Sainte-Baume lieu oraculaire, lieu où souffle l'esprit. Jean-Paul Clébert est l'auteur de nombreux ouvrages dont beaucoup ont été consacrés à la Provence : Provence antique (3 volumes, Laffont), Guide de la Provence mystérieuse (Sand), Vivre en Provence (L'Aube) et un roman sur la vie érémitique en Provence, L'Ermite (Albin Michel).
Notre époque valorise les itinéraires spirituels, les chemins du sacré. On marche beaucoup, à travers les livres, sur les pas de Jésus, de Marie, de Jeanne d'Arc… On ne s'arrête peut-être pas assez sur l'osmose qui se fait entre l'environnement et la méditation. Il faudrait mettre en évidence une géomystique, complémentaire de la géopétique. L'histoire qu'on nous propose de la vie de Marie Madeleine dans la Sainte-Baume est un exemple significatif de cette cohérence absolue entre la pénitente et la montagne. La Sainte-Baume, sans Marie Madeleine, n'est qu'un parc naturel. Marie Madeleine n'a pas choisi la Sainte-Baume. 'On' l'a choisie pour elle. Et la montagne l'a accueillie, acceptée, s'est prêtée à son retirement et l'a confortée dans sa pénitence. La Sainte-Baume n'est pas un musée. C'est un sanctuaire. Un lieu géographique qui devient un espace sacré, chargé d'une force tellurique. En s'enfermant dans le silence, après avoir si longtemps prêché, Marie Madeleine donne la parole à la Sainte-Baume lieu oraculaire, lieu où souffle l'esprit. Jean-Paul Clébert est l'auteur de nombreux ouvrages dont beaucoup ont été consacrés à la Provence : Provence antique (3 volumes, Laffont), Guide de la Provence mystérieuse (Sand), Vivre en Provence (L'Aube) et un roman sur la vie érémitique en Provence, L'Ermite (Albin Michel).
17,25 €

En stock

OU

ÉDITION  : Oxus / RÉFÉRENCE  : 23656 / ISBN  :  9782848980966 / FORMAT : 13 x 21 cm / NOMBRE DE PAGES  :  154 / DATE DE PARUTION  :  05-09-2008


L’auteur

Clébert Jean-Paul

Biographie de l'auteur à venir