Le chemin initiatique du Petit Prince

Priëls Hervé

En rédigeant Le Petit Prince, Antoine de Saint Exupéry est parti à la recherche de l'enfant qu'il avait été. L'ouvrage est une introspection, un testament philosophique. Ce petit livre, qui sort du cadre de la littérature ordinaire, a su
Lire plus...
En rédigeant Le Petit Prince, Antoine de Saint Exupéry est parti à la recherche de l'enfant qu'il avait été. L'ouvrage est une introspection, un testament philosophique. Ce petit livre, qui sort du cadre de la littérature ordinaire, a su plaire à tous les âges et toucher le lecteur profane comme le plus érudit. On peut distinguer quatre niveaux de lecture, chacun offrant des sujets de discussion infinie. 1. Tout d'abord, primauté à l'enfance. Ce conte a été écrit pour elle. Qui peut croire que les humains parlent aux roses? 2. Pour les grandes personnes : c'est une leçon de vie et une critique sociale. Saint Exupéry aborda une réflexion sur les comportements humains, les notions de hiérarchie et d'autorité, le vivre ensemble, la raison… 3. Pour le sage : il s'agit plutôt d'une évocation avec une approche plus spirituelle, une suite d'allégories sur la nature humaine. L'auteur fait le siège de la vigilance, du Connais-toi toi-même, de l'Eveil. C'est une porte ouverte vers la maîtrise et le devoir jusqu'au sacrifice. 4. Enfin, une lecture anagogique nous entraîne vers le modèle parfait d'une quête qui conduit la réflexion vers le divin. La complexité de ces approches nourrit l'inconscient collectif. Nous sortons des voies traditionnelles et devons découvrir les sens cachés. Ce livre grand public n'étant ni un début ni une fin, à chacun d'y trouver sa vérité.
En rédigeant Le Petit Prince, Antoine de Saint Exupéry est parti à la recherche de l'enfant qu'il avait été. L'ouvrage est une introspection, un testament philosophique. Ce petit livre, qui sort du cadre de la littérature ordinaire, a su plaire à tous les âges et toucher le lecteur profane comme le plus érudit. On peut distinguer quatre niveaux de lecture, chacun offrant des sujets de discussion infinie. 1. Tout d'abord, primauté à l'enfance. Ce conte a été écrit pour elle. Qui peut croire que les humains parlent aux roses? 2. Pour les grandes personnes : c'est une leçon de vie et une critique sociale. Saint Exupéry aborda une réflexion sur les comportements humains, les notions de hiérarchie et d'autorité, le vivre ensemble, la raison… 3. Pour le sage : il s'agit plutôt d'une évocation avec une approche plus spirituelle, une suite d'allégories sur la nature humaine. L'auteur fait le siège de la vigilance, du Connais-toi toi-même, de l'Eveil. C'est une porte ouverte vers la maîtrise et le devoir jusqu'au sacrifice. 4. Enfin, une lecture anagogique nous entraîne vers le modèle parfait d'une quête qui conduit la réflexion vers le divin. La complexité de ces approches nourrit l'inconscient collectif. Nous sortons des voies traditionnelles et devons découvrir les sens cachés. Ce livre grand public n'étant ni un début ni une fin, à chacun d'y trouver sa vérité.
18,00 €

En stock

OU

ÉDITION  : Oxus / RÉFÉRENCE  : 39531 / ISBN  :  9782848981802 / FORMAT : 13 x 21 cm / NOMBRE DE PAGES  :  192 / DATE DE PARUTION  :  08-04-2014


L’auteur

Priëls Hervé

Hervé Priëls est né en 1953 à Poissy dans les Yvelines. Il a exercé divers métiers, mais s’adonne aujourd’hui à l’écriture avec deux romans à son actif. Il a également écrit une biographie sur « Le comte de St-Germain - Rose Croix invisible » aux éditions Trajectoire.